Association Système Dys

Reconnue d'intérêt général depuis 2010

  • Ecole élémentaire FOURIO adaptée aux troubles de l'apprentissage DYS
  • Des cours de soutien de la 6ème à la terminale
  • Des Stages du CP à la terminale

L'OBS

Créée pour aider les enfants souffrant de dyslexie, l'école Fourio a mis en place un enseignement adapté à ce syndrome encore trop méconnu. Une méthodologie qui fait ses preuves.

Située dans le petit village de Launac, au nord-ouest de Toulouse, l’école Fourio a ouvert ses portes en 2009 à l’initiative de l’association Système Dys. Elle est la seule de la région à être dédiée aux enfants dyslexiques, un syndrome qui touche en France entre 4% et 5% des enfants d’une classe d’âge. C’est en hommage à son père, le Docteur Fourio, et à son combat pour que ses trois filles dyslexiques s’en sortent, que Caroline Delattre a ainsi nommé l’établissement qu’elle dirige. Après une expérience d’ingénieur mathématique, la jeune femme a décidé de se consacrer aux petits « dys » de la région. Dyscalculie, dyspraxie, dysorthographie…, autant de troubles pouvant être associés à la dyslexie et qui nécessitent souvent une prise en charge spécifique. « La dyslexie est reconnue comme un handicap mais il ne s’agit pas d’un handicap mental. Les enfants « dys » sont tout aussi intelligents que les autres, ils n’ont juste pas la même logique d’apprentissage et ont besoin de plus de temps », assure Caroline Delattre. L’école Fourio propose ainsi un enseignement adapté à chacun fondé sur une méthode pluri-sensorielle et un matériel pédagogique spécifique. L’établissement scolarise des enfants du CP au CM2 répartis par groupes de 10 et propose des cours de soutien ainsi que des stages de remisez à niveau pour des collégiens et lycéens. A la fin du CM2, les élèves de Launac doivent passer un examen pour intégrer le collège classique. Jusqu’à ce jour, aucun n’a échoué. Preuve du bien–fondé de l’établissement, reconnu d’intérêt général par les autorités publiques en 2010.

Caroline Delattre est d’ailleurs ravie d’apprendre que ses tous premiers élèves - désormais en 3ème-viennent d’obtenir leur brevet : « c’est notre récompense. Un enfant dyslexique aura toujours des difficultés mais, ici, on lui apprend à être autonome. On lui donne les clés pour s’adapter au monde »

 

[Infos] 260, rue Gaston Phoebus, 31330 LAUNAC

Tél. : 06-66-66-44-29  WWW.systemedys.com

Article paru dans l'Express magasine

Notre école élémentaire est une école spécialisée qui s'adapte aux stratégies d'apprentissage des enfants dyslexiques. La prise en charge de ces enfants doit être précoce dès le constat d'une "dyslexie potentielle" c'est à dire devant un enfant "à haut risque de dyslexie" .

Si vous, parents, jugez que la prise en charge pédagogique de votre enfant n'est pas suffisante dans l'école régulière qui vous a été affectée, n'hésitez pas, cherchez une structure plus adaptée!

Sachez que la notre veut offrir à ces enfants une prise en charge globale dans des classes à petits effectifs, non cloisonnées. Si votre enfant reste en échec malgré les adaptations promises, c'est que la prise en charge n'est pas suffisante ou inadaptée. Notre école élémentaire est une école privée hors contrat mais elle veut être une "passerelle" avec le collège.
L'élève doit y acquérir les stratégies de compensation qui lui serviront toute sa vie scolaire future et reprendre confiance en lui.

7 articles (2 pages) dans : Ils en parlent...