Association Système Dys

Reconnue d'intérêt général depuis 2010

  • Ecole élémentaire FOURIO adaptée aux troubles de l'apprentissage DYS
  • Des cours de soutien de la 6ème à la terminale
  • Des Stages du CP à la terminale

Témoignage de Chrystell (Mère d'enfant dyslexique)

Le plus terrible, l'insupportable, c'est de voir son enfant souffrir.
De voir son enfant abimé par quelque chose que personne ne voit, que personne ne connait.
C'est savoir qui il est, comment il est, comme il pense, comme il ressent, comme il vit à l'intérieur et ne pas pouvoir l'aider à être.

On se construit à l'école, avec les autres, autour des autres, comme les autres...
Pablo, lui, s'est détruit à l'école, dans le regard des autres, dans l'estime de soi, dans la cour de récréation, dans la classe, seul face à tous, face à son échec dans l'apprentissage.
Face à lui-même il n'a vu que le reflet d'un enfant incapable de lire, d'écrire, de mémoriser,
de comprendre, de répondre, d'écouter, de dessiner, de compter, d'exister...

"Je suis lent, je suis nul, je suis bête, je ne suis pas intelligent, je veux pas être dyslexique".
Le naufrage était proche et impossible de s'accrocher aux nombreux petits canots de sauvetage car pas un seul n'était étanche (mal conçus !)
On croit aujourd'hui que les génies n'existent plus, c'est faux, les génies sont "dys", mais qu'aurait donc fait Einstein si on l'avait enfermé dans des chiffres et des calculs qui n'étaient pas les siens ? Et Walt Disney aurait-il émerveillé et fait rêver le monde entier si on lui avait demandé de rester dans les cases d'un quadrillage étroit ? Mozart ce prodige était-il normal ? Aurait-il composé de cette façon si on lui avait imposé des grilles musicales déjà pleines de notes ? Les génies d'avant, étaient "dys" et personne ne le savait.

Les "dys" d'aujourd'hui sont des génies et toujours personne ne le sait.
Mon fils est un enfant d'une intelligence qui dépasse le système étriqué dans lequel nous vivons, je ne permettrais jamais plus qu'on le cloisonne, qu'on le décortique, qu'on le façonne, qu'on le dépèce, qu'on lui coupe les ailes quand il est en plein vol, je ne permettrais pas qu'on l'empêche de devenir "grand".
Et je dis haut et fort : Merci Madame dyslexie pour ce que tu fais de lui, car chaque jour, c'est toi qui le grandis de ce qu'il est de meilleur.

Témoignage de Martin-Rivals (Parents de Mathéis)

Merci à l’équipe pédagogique de l’école FOURIO pour le travail remarquable accompli !

Mathéis est rentré à 6 ans en CP à l’école FOURIO ( le 1er CP !!!) après une maternelle difficile au sein de notre école de secteur à cause de sa sévère dysphasie.. !

Il s’est révélé 

Témoignage de Carole Wladon (maman de Mathys)

Bonjour

Mon fils Mathys a fait son année de cm2 à l école Fourio. Après une année blanche en cm1 et en quasi burn out scolaire, sans aucune confiance en lui, démotivé, désintéressé, dégouté etc .... l équipe de Fourio a su lui redonner confiance, et grâce à une méthode éprouvée, tout le programme du CP au cm2 inclus a été revu dans les matières principales. Avec du travail, de l engagement et de l accompagnement de sa famille, il a repris le dessus. Il termine son année de 6eme avec 14, 13 et 13 sur les 3 semestres avec toutes ses moyennes au dessus de 10. Même en anglais alors qu il est dyslexique, dyspraxique (avec un fonds de précocité).  Un vrai miracle mais non ! Une méthode, une équipe géniale, sa famille avec lui et les spécialistes ergothérapeute, psychomotricienne coude à coude et voilà ! Quelle belle revanche. Accompagné d une fantastique AVS et de supers profs dans le public, Mathys a retrouvé joie de vivre et d être, et étudié en rechignante beaucoup moins, et en se réjouissant de ses réussites quotidiennes. Le chemin est long et sinueux mais Fourio a reconstruit de solides bases. Nous continuons les stages de remediation en 5eme, pour soutenir sa ´performanc’ et lui donner les chances de s épanouir au mieux et d avoir le choix pour son choix professionnel futur !
Merci Fourio !

Carole Wladon - Mère de Mathys 12 ans. 

Témoignage de Raynaud (Parents)

Bonjour,

Je n'ai pas eu l'occasion de vous remerciez mais c'est formidable le travail et les progrès qu'a pu faire Jade grâce à votre école et vos méthodes d'enseignement. Vous donner un second souffler aux familles, merci.

Bien cordialement,

Laurent et Alice Raynaud 

Témoignage de Céline Closs (Maman d'un élève de quatrième)

Bonjour

Je n'ai malheureusement pas eu l'occasion de vous dire au revoir avant que Clément ait fini ses cours de soutien du samedi. Alors je le fais par email même si c'est moins personnel qu'en face à face.
Je souhaitais vous remercier pour le soutien que vous avez apporté à Clément depuis deux ans maintenant et vous dire que j'admire votre investissement dans cette école. Je suis sûre que ça ne doit pas être simple tous les jours mais je vous ai toujours vu souriante et on sent clairement l'engagement, la passion et la motivation que vous avez. Vous faites des merveilles avec les enfants et grâce à vous ils auront la chance d'avancer dans leur parcours. 

Mille merci et bonne fin d'année scolaire

Céline 

Témoignage de Blanche Testas (Mère d'un enfant dyspraxique, dyslexique, dysorthographie avec TDA)

Comment faire pour aider notre enfant ?

Maternelle : les enseignants constatent que Mathieu a beaucoup d'imagination et un riche vocabulaire. Il s'interresse à beaucoup de chose, cependant ils trouvent que c'est un enfant déroutant. Il est souvent "ailleurs", il peut bouder pendant des heures et refuser de travailler dès qu'on lui demande un travail de bureau (écriture, coloriage, découpage..). On m'oriente vers une psychologue.

CP ; la maîtresse ne reconnait pas l'enfant qu'on lui a décrit. Il apprécie beaucoup sa maîtresse et il est très volontaire. Mais elle trouve qu'il manque de concentration et avec mon autorisation elle rentre en contact avec sa psychologue. Elle est surprise d'apprendre que le travail est terminé et que les rendez-vous s'arrêteront à la fin du mois. Pourtant, je m'interroge énormément. En fin d'année, la maîtresse le trouve très fatigué. Il s'endort en classe en fin de matiné et il est de plus en plus lent dans le rendu de son travail écrit. Malgré beaucoup d'encouragement de sa part la lecture reste saccadée et l'écriture est de plus en plus laborieuse. Il arrive à compter de mémoire mais il ne reconnait pas les chiffres.

Je sens que quelques chose ne va pas et je prends rendez-vous chez un neuropsychologue malgré le septicisme de mon mari et de l'équipe enseignante. Cette dernière pense que Mathieu est doué et qu'il ne veut pas travailler de manière régulière. 
Tout le monde est surpris par le diagnostic de Mathieu qui est ; Dyspraxie, Dyslexie, Dysorthographie avec TDA (trouble de l'attention)

CE1 ; il veux de moins en moins écrire et lire et après les vacances de Noël, il refuse toute participation, même à l'oral.
A l'école, il s'isole, il pleure de temps en temps et il commence à perturber la classe.
A la maison, il boude, il est dans l'opposition, puis il devient violent.
Je ne le reconnais pas, il est vraiment en souffrance. Il dit qu'il ne supporte plus le regard des autres et qu'il ne veut plus y aller. C'est la rupture, il ne fait plus rien à parti de février.

Suite à des recherches pour comprendre ce qu'est la dyspraxie, je découvre le site DMF31 qui présente l'école Fourio. J'ouvre le lien, je prends contact avec la directrice et il fait deux jours d'essai. Il sortira à chaque fois de l'établissement en sautant partout et en disant que c'était génial. Il parle de sa nouvelle école à tous les gens qu'il rencontre même ce qu'il ne connait pas. On déménage pour la rentrée de septembre 2014.

Au fil des jours, Mathieu est de plus en plus joyeux. Il dit qu'il ne regrette pas d'avoir changer d'école car il est compris et qu'il peut parler de ses difficultés en classe sans subir le regard de l'autre car ils sont tous avec des difficultés comme lui. Les enseignants sont très attentifs à leur bien-être et nous sommes informés au quotidien de leur état général. Ils sont à l'écoute et la communication est très facile.

Chaque effort est valorisé, y compris celui qui paraît le plus anodin aux yeux des parents.

Les contenus et les supports pédagogiques sont adaptés au quotidien à chaque enfant.

Avec un tel accompagnement Mathieu est de plus en plus volontaire et IL REPREND CONFIANCE EN LUI !!! Il apprécie avoir des astuces pour mieux progresser.

A l'école Fourio c'est le bonheur d'apprendre pour les enfants et un soulagement pour les parents.
Mille merci à la Directrice Caroline Delattre et à son équipe. Ils sont animés par la foi de voir réussir nos enfants et ils s'investissent sans relache.

Blanche

13 articles (3 pages) dans : Témoignages