Mon parcours a été assez chaotique, ou plutôt, atypique ! Je n’ai jamais été un mauvais élève, mais pourtant, d’autant que je me souvienne, j’ai toujours eu du mal à me concentrer sur mes cours. À lire un texte, un livre. Fort en maths, et oui… les mathématiques, c’est logique ! En français ou les matières plus littéraires par contre… j’avais difficilement une note aux alentours de zéro en dictée. Elle tendait même plus souvent vers le zéro absolu…
La suite du témoignage dans le fichier ci-dessous : L_étudiant_ostéopathe_dyslexique